Tu m\'as tendu la main

Thé vert

Amincissant, stimulant et anti-âge

Les principaux composants du thé vert qui lui confèrent des principes actifs stimulants sont la théophylline, la théobromine, l'acide gallique, la caféine et la théine. La caféine favorise l'élimination des graisses par stimulation enzymatique.

Il contient également des flavonoïdes, des catéchines, des polyphénols, du fluor, du zinc et des vitamines A, B1, B2, B12, C, E, K, et PP et des tanins. Les composés phénoliques vont à la fois permettre une libération progressive de la caféine et diminuer l'assimilation des glucides et des lipides alimentaires, limitant ainsi le nombre de calories absorbées. Le zinc, quant à lui, se révèle très actif dans les réactions inflammatoires ou allergiques de l'épiderme.


Compte tenu de ses différents principes actifs, le thé vert est à consommer dans les cas suivants :

- Obésité, surcharge pondérale : ce sont les jeunes feuilles et les boutons de thé vert, non fermentés pour garder l'intégralité des substances actives, qui sont utilisés dans le cadre des régimes amincissants. On utilise le thé vert dans certaines crèmes minceur pour ses qualités désinfiltrantes et lipolytiques permettant de restructurer en profondeur les tissus infiltrés et d'améliorer la circulation. Il agit souvent en synergie avec la caféine et d'autres actifs végétaux.

- Effets cutanés du vieillissement : les tanins, qui ont la réputation d'être plus actifs que la vitamine E, neutralisent les radicaux libres, responsables du vieillissement cutané.

- Fatigue : Le thé vert est stimulant grâce au rôle antiasthénique de la caféine. Il a une action tonique et excitante pour lutter contre la fatigue notamment dans le cadre des régimes amincissants qui engendre souvent une baisse de forme.

- Prévention des maladies cardiovasculaires : le rôle antioxydant du thé vert dû principalement aux catéchines, le destine tout particulièrement à la prévention de des maladies cardio-vasculaires et de l'artériosclérose par son action sur le niveau du cholestérol et des triglycérides.

- Amélioration des fonctions cognitive : La caféine présente en concentrations variant de 2 à 4% en moyenne dans le thé vert, serait responsable de l'amélioration des fonctions cognitives par stimulation du système nerveux central.

- Diarrhée : Les tanins, quant à eux, auraient des propriétés anti-diarrhéiques pouvant être utiles dans certains cas de diarrhée chronique.

En quantité modérée, le thé vert ne comporte pas d'effets secondaires significatifs. Dans les cultures asiatiques où il est consommé quotidiennement, ce n'est qu'avec la consommation de plus de 300 mg de caféine par jour, soit 5 tasses de thé vert, que des effets secondaires pourraient survenir.



09/09/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour